Pauline à Paris ...

19 mai 2012

C'est pas ta faute

DSC09987

comme quoi allier poésie et orthographe ce n'est pas donné à tout le monde...

Posté par Boupaoline à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 mai 2012

Les violons du roi

« Moi aussi je ferai mon premier violon qui sera une copie de ceux que signe notre maître. Mais mon rêve est de créer des instruments marqués de ma personnalité. Je veux qu’on dise un jour « un stradivarius » comme on dit aujourd’hui « un amati » ! »

DSC09980


J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais finalement j'ai bien aimé :)

Posté par Boupaoline à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2012

Split needles

Avant, je rangeais mes aiguilles double-pointes comme ça :

DSC09778

et un jour je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose... Du coup, maintenant, elles ont droit à une petite trousse en lin enduit et liberty avec même un passepoil!

DSC09865

et puisque la machine était sortie, mon en-cours chaussette a lui aussi eu droit à sa trousse perso :

DSC09858  DSC09791

DSC09781

Posté par Boupaoline à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

El velo pintado

Se quedó callada. Vagamente, como cuando uno estudia un idioma extranjero y lee una página de la que en un principio no saca nada en limpio, hasta que una palabra o una frase lo pone sobre la pista y entonces el destello de una repentina sospecha, por así decirlo, le ilumina el ingenio embotado, Kitty alcanzó a atisbar los entresijos de la mente de Walter. Fue como entrever a la luz de un relámpago un paisaje oscuro y siniestro que al cabo de un instante se sumía de nuevo en la oscuridad de la noche. Lo que vio le provocó un escalofrío.

DSC09868


Il s'agit du livre à l'origine du film Le voile des illusions, plutôt difficile à trouver (en français et en anglais).La première moitié du film est assez fidèle, à la différence qu'on a le point de vue du mari, Walter (donc forcément la fin est différente). Dans le livre, l'auteur ne donne que celui de Kitty (la femme) ce qui rend Walter beaucoup moins sympathique et nettement moins important. Du coup, la fin du livre est aussi beaucoup moins romantique que celle du film. Pas moins bonne, juste différente... Il n'y a que 240 pages et c'est très bien écrit alors pourquoi se priver ?!

Pour le plaisir, la bande-annonce du film :)

 

Posté par Boupaoline à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2012

Le hussard sur le toit

"Tu ne te mets jamais à ta place. Tu te mets toujours à une place que tu inventes. Et Dieu sait si tu te l'inventes au sommet! Les hommes ne valent pas grand chose. Es-tu d'accord? Et, tu es un homme? Es-tu toujours d'accord? Tout est là.


"Certes tu n'es pas un froussard. Tu es même le contraire. Pour dire ce que tu es il faudrait inventer un mot qui soit à courageux ce que froussard est à peureux. Si tu a mis le pistolet à la main tout à l'heure ce n'est pas par peur de la nuit ou même à cause de cette main sèche qui t'a guidé sur la pente (tu avais la chair de poule et c'était tout bonnement la main de quelque grand-mère) c'est parce que tu n'admettras jamais que tu puisses avoir simplement affaire avec un simple ravin dans une nuit simple et des gens fort simples qui se foutent de toi comme de l'an quarante et s'en vont simplement prier pour ne pas mourir."

DSC09160
 

Maintenant que j'ai lu le livre je me dis que l'adaptation est quand même trèèèèès libre! dommage, je l'aimais bien ce film...

 

Le Hussard sur le toit
Bande annonce vf publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo

Posté par Boupaoline à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 avril 2012

Le colonel Chabert

Il vaut mieux avoir du luxe dans ses sentiments que sur ses habits


chabert

Posté par Boupaoline à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2012

Rien à jeter

En fille responsable, je me suis décidée à aller faire un tour au centre des impôts place de Clichy. Et là, problème. Bah oui, parce que place de Clichy il y a une (grande) librairie Gallimard. Et puis la place de Clichy c'est sur la ligne 2, à deux pas de Montmartre. Et justement il me fallait du lin marron pour faire un plaid. Du coup, impossible de ne pas y aller. Sauf que....

DSC09815  DSC09817

Résultat des courses: 3 livres, des fermetures éclair de la mercerie St. Pierre, des fermetures et des boutons à recouvrir de chez Moline, du lin noir, du lin vert et du cuir bleu (il y avait plein de cuir trop beau!!!) des coupons St. Pierre, et une chute de lin du marché St. Pierre. Pour les économies on repassera, mais c'est pas grave!

 

Par contre je n'ai toujours pas de lin marron...

Posté par Boupaoline à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2012

Anna

 Les familles heureuses se ressemblent toutes; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à leur façon.

 

Anna-karenine

 

Je me demande encore comment un livre de plus de 800 pages peut ne pas trainer en longueur...

 

Posté par Boupaoline à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2012

Elephant

Il est fait depuis un moment: voici John (je m'appelle john Merrick, j'aime beaucoup ce que vous faites scabreux mon humour?)

17 mars 162

Même si les explications sont très claires (Elijah par Ysolda Teague), je crois que tricoter des peluches ce n'est pas trop mon dada (il y a toujours un bras ou une jambe qui se balade entre les aiguilles), mais bon, il est mignon quand même :)

17 mars 108

Posté par Boupaoline à 00:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2012

Deux pieds

Même si j'ai beaucoup de retard à rattraper côté lecture, difficile de ne pas tricoter! Comme en plus j'ai décidé d'écouler mes stocks de pelotes, je n'ai pas pu échapper au tricotage de chaussettes ^^

17 mars 151   17 mars 138   17 mars 123

Cusp de Cookie A. en malabrigo sock violeta africana

Elles se tricotent plutôt vite et le résultat est plutôt pas mal! Des fois je me demande quand même comment fait Cookie A. pour créer tous ces super modèles...

17 mars 157

 

Posté par Boupaoline à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :